Showcase

Project Profile

Project Title:
Laisser sa trace!
Initiative:
Imagineaction Social Action Projects
School Name:
Heroes' Memorial
School board / First Nations school jurisdiction:
Eastern Townships School Board
Project Theme:
  • Connect [relationships]
  • Engage [active & participatory citizenship]
  • Thrive [health & wellness]
  • Live [environmental sustainability]
Grade Level:
6
Subject Areas:
The Arts, French as a Second Language, Mathematics, Science, Technological Education
City:
Cowansville
Province/Territory:
Quebec
Community Partners:
Josée Ménard

Laisser sa trace!

«Laisser sa trace!» a débuté au cours de science et est une demande des élèves.
Dans le cours de sciences nous abordons le sujet du recyclage et du compost. J'ai proposé aux élèves d'expérimenter dans la classe les deux actions. Ils ont réalisé combien chaque personne sur terre polluait et ont rapidement demandé à impliquer l'école toute entière au projet. Ils ont fait des affiches pour expliquer à chaque groupe qu'est-ce qui va dans le bac de recyclage, le bac de compost et la poubelle. Ils ont aussi fait des posters pour expliquer quelles sont les actions pour diminuer les emballages. Ils seront responsables d'aller récupérer les différents bacs à leur classe désignée.
Pour ce faire, ils doivent être en équipe de deux, établir une relation de confiance avec la classe assignée, les convaincre de s'investir dans le projet. Ils devront aussi peser et analyser la consommation de leur classe et voir à ce que les déchets diminuent.
Aussi, pour assurer un environnement sain dans chaque classe, les élèves cultiveront des plantes afin d'augmenter l'oxygène dans chaque classe. Ils en seront responsables.
Étant donné qu'à l'école, il n'y a pas de bac de compostage, nous aimerions en construire un à l'extérieur. Ils devront calculer les quantités hebdomadaires pour connaître la grandeur nécessaire du bac extérieur.

Update (June-25-19)

Étant conscient de l'importance de prendre soin de leur environnement, les élèves de 6e année de Heroes' Memorial ont pris action.

En premier, nous avons observé les déchets qui composaient notre poubelle. En les catégorisant sous déchet, recyclable et compost, ils ont réalisé qu'il était possible de réduire la quantité de déchet.
La classe s'est investie et a identifié ce qui allait au compost et au recyclage. Certains élèves poussaient même la réflexion à «Est-ce possible de réutiliser l'objet?». Nos projets d'art plastiques n'ont jamais été aussi créatifs.

Les sacs de plastique pour sandwich ou collation étaient nos plus grands déchets. Malgré l'information apporté à la maison, les parents continuaient d'utiliser des sacs de plastique. Alors, les élèves de 6e année ont confectionné des sacs réutilisables à partir de vieilles débarbouillettes et du tissus à rideau donnés. Les sacs se sont vendus en moins d'une heure lors d'un grand bazar. Certains clients ont même réservé leur sac pour la prochaine production. Les élèves étaient heureux et très motivés d'être encouragés par les adultes de la communauté.

Au bout d'un mois, les élèves de 6e année ont décidé d'impliquer toute l'école à leur projet. Ils ont fait des affiches et sont allés éduquer les classes de tous les niveaux. Les classes de l'école possédaient seulement des poubelles et rarement des boîtes de recyclage. La ville a bien voulu fournir les bacs extérieurs et plusieurs petits seaux pour les classes.

À la fin de chaque journée, chaque élève allait à sa classe assignée, vérifiait le contenu, expliquait les erreurs (si on avait jeté quelque chose qui n'allait pas dans le seau) et allait vider le contenu du seau dans le bac à l'extérieur. Au bout d'un mois, les 6e année accompagnaient les élèves des autres classes afin que ceux-ci s'impliquent à prendre soin de leur environnement.

Certains parents ont mentionné avoir changé leur habitude et être plus conscients de ce qu'ils jettent à la poubelle.

Nous avions l'intention mais le manque de temps ne nous a pas permis de construire un bac à compost dans la cour arrière. Ce compost aurait pu alimenter notre potager et les plates-bandes de fleurs autour de l'école. Peut-être l'an prochain.

En juin, nous avons fait un retour sur l'expérience «Laisser sa trace!». Les élèves ont apprécié participer à ce projet qui pouvait aider l'environnement, prendre conscience de leur consommation, devenir plus imaginatifs avant de jeter un déchet, avoir la responsabilité d'un seau, s'entraider et avoir une reconnaissance de bienfaiteur à l'école et dans la communauté. Une trace écologique!

Update (June-28-19)

Nous avions l'intention d'offrir à chaque classe une plante afin d'oxygéner et embellir leur environnement. Mais une journée où j'étais absente, ma suppléante n'a pas bien fermé la fenêtre. Un vent glacial à ouvert la fenêtre et a gelé notre production. Quelle déception!

L'arrivée des examens et le manque de temps ne nous a pas permis de replanter des semences. Nous avons plutôt opté pour l'achat de plantes vivaces. Chacun a planté son plant autour du terrain de jeu. Une autre façon de laisser sa trace!